enregistrement
RU FR US
Cancer concerned ?Treatment todayEarly detectionMarker screeningCancersafe testCost & processProfessionals


Cancer de l’estomac

 


Painting by David : Emperor Napoléon

1) Localisation, développement :
le cancer de l’estomac se développe à partir du revêtement de la muqueuse gastrique. Il est précédé par une inflammation (gastrite chronique), puis un état pré-cancereux (dysplasie).

2) Répartition :
connu depuis l’antiquité. La plus célèbre victime est probablement Napoléon. C’est un cancer des pays dits « civilisés » : lié à l’alimentation, il est rare dans les pays à régime pauvre et peu abondant. Les pays les plus touchés sont le Japon, la Chine et l’extrême Orient. Les femmes sont moins atteintes que les hommes.
25 000 cas par an aux USA, avec 14 000 morts par an.
Il est en diminution ces dernières années : diminution de moitié depuis 40 ans.

3) Les facteurs de risque :
Il est rare avant 50 ans. L’âge moyen est 70 ans. Il est 2 à 3 fois plus fréquent chez l’homme que chez la femme.
Il est favorisé par des facteurs alimentaires liés à la conservation des aliments : le sel, les nitrates parce qu’ils sont transformés en nitrites. Une bactérie, Helicobacter pylori est également impliquée.
Les légumes et les fruits ont un rôle protecteur.
La conservation des aliments par réfrigération (et non plus par le sel) et la consommation moindre de salaisons expliquent l’incidence décroissante de ce cancer.

4) Les symptômes :
-douleur dans la partie haute, et médiane du ventre ; - amaigrissement, anémie, vomissements : en rapport avec la tumeur qui saigne : on peut trouver du sang dans les selles et les vomissements.

5) Le diagnostic :
-gastroscopie, échographie, scanner ;
-fibroscopie gastro-duodénale (endoscopie) avec biopsies.
-et les marqueurs tumoraux : ACE, CA 19-9, et surtout CA 72-4.
La stratégie la plus efficace comprend:
1) ultrafast EBT body scanner, l'EBT étant supérieure au spiral CT scanner à cause de sa dose très faible de radiations, telle que pratiquée par nos partenaires :
-"Colorado Heart & Body Imaging", CO, Denver, USA, www.coloradoheart.com,
-"Lifescore", CA, San Diego, USA, www.lifescore.com,
-and the "Monaco Life Check Center", Monaco, www.monacolifecheck.com, l'EBT combinant faibles rayonnements, rapidité très élevée, haute résolution permettant d'obtenir des clichés uniques de tête, cou, poitrine et abdomen;
2) et examen sanguin : cancer check-up Cancersafe®test.


6) Le traitement :
-chirurgie : gastrectomie (on enlève l’estomac) totale ou partielle ;
-radiothérapie (quand la tumeur n’est pas opérable) ; -chimiothérapie.

7) La surveillance après traitement : dosage des marqueurs tumoraux, suivi de l’évolution de ces marqueurs.

8) La prévention :
-régime alimentaire faiblement salé.
-surveiller les ulcérations gastriques.
-éradication de l’Helicobacter pylori.
-dosage des marqueurs tumoraux., en particulier le CA 72-4.

Les marqueurs tumoraux mentionnés ci-dessus font partie du panel de Cancersafe®test, il est hautement recommandé d’ effectuer régulièrement ce test, une fois par an.

Cancersafe® test
Acheter

 

haut